Blog Collab X Culture Chérifienne

C’est un retour aux sources qui m’incite à vouloir en apprendre plus sur mes origines. Comme je le mentionnais ici, j’ai cette envie d’en apprendre davantage sur la culture marocaine. J’ai donc commencé à lire sur ce sujet et j’ai découvert le blogue Culture Chérifienne d’Asma Soussi.

Originaire du Maroc et vivant à Marseille, Asma a créé le blogue Culture Chérifienne pour nous faire découvrir la culture marocaine sous différents angles. C’est à travers ses bonnes adresses, ses trouvailles déco et ses rencontres qu’on entrevoit de nouvelles facettes de la culture chérifienne.

« Au delà du social sharing, ce projet m’a appris énormément de choses sur mon pays et m’a permis de rencontrer des personnes très enrichissantes que je n’aurais peut être jamais croisé dans la vraie vie. » 

16900199_725523537623413_90195450_n

Es-tu née au Maroc?
Je suis née à Kénitra au Maroc, une charmante petite ville côtière située à une cinquantaine de km de la capitale. Je n’y ai vécu que quelques mois, car nous avons déménagé quelque temps après ma naissance. J’ai donc grandi et suivi ma scolarité à Rabat, ville pour laquelle je garde une immense tendresse.

J’ai quitté le Maroc pour la France à l’âge de 17 ans et poursuivi mes études supérieures entre Avignon, Aix-en-Provence puis Marseille, ma ville d’adoption. Je reviens assez souvent au Maroc pour garder le lien avec ma culture et ma famille.

16833078_725523764290057_174478969_o

Est-ce que les gens que tu rencontres pour la première fois arrivent à deviner tes origines?
Pas à tous les coups! On m’a souvent dit que je faisais penser à Salma Hayek. Ça me fait sourire à chaque fois. Mon nom de famille étant commun en Tunisie (Soussi), on me demande si je suis tunisienne, mais rarement si je suis marocaine.

16810792_725524210956679_492630224_o

Parles-tu couramment en darija, le dialecte marocain?
Oui, mais comme toute langue, quand on ne la pratique pas souvent, on commence à la perdre. Je ne passe que quelques jours par an au Maroc et je ressens le manque de fluidité de mon parlé. Ça revient souvent vers la fin du séjour, mais j’ai souvent des remarques de gens me voyant à la recherche de mes mots. J’en étais triste au départ, mais cela m’amuse de plus en plus. Je le tourne en jeu et clame haut et fort mon fr’arabe imparfait !

marche-des-capucins-de-noailles-marseille

Comment qualifierais-tu la culture marocaine?
Une culture dotée d’une richesse infinie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai lancé Culture Chérifienne en 2014. D’un point de vue historique, le Maroc a toujours été le coeur battant de l’Afrique du Nord, tant sur le plan économique que social, spirituel, culturel… la diversité des traditions et des influences qu’a connu le pays n’a fait que renforcer ce constat.

Malgré les influences culturelles étrangères liées à la mondialisation, le Maroc a préservé sa tradition tout en s’ouvrant au monde. C’est d’ailleurs ce qui plaît aux étrangers lors de leurs séjours au pays; de pouvoir profiter d’une identité culturelle propre sans être jugés “différents” par les locaux.

visite-guidee-grande-mosquee-paris-4

Que fais-tu pour t’imprégner de ta culture d’origine?
Je vais au Maroc dès que je peux. Sinon en visitant des blogues ou sites de magazines marocains afin de suivre les évolutions de la société marocaine. Culture Chérifienne m’aide beaucoup à me mettre à jour sur ce qui se passe au Maroc, à suivre les dernières tendances du pays.

Je me fais assez souvent des petits restaurants ou hammam marocain à Marseille, sans oublier les salons de thés ou pâtisseries fines marocaines (Au petit Amandier est devenu depuis l’été dernier mon refuge anti coup de blues!).

J’ai pu visiter récemment la grande Mosquée de Paris où l’on retrouve les codes de l’architecture et de l’art islamique mauresque (la mosquée à en effet été inspirée de celle d’Al Qarawiyyin de Fès!) sans oublier l’Institut du Monde Arabe de Paris qui met le Maroc à l’honneur le temps d’une expo.

La capitale va d’ailleurs accueillir le premier centre culturel marocain de France prévu en 2018 et réalisé par un grand cabinet d’architecture franco-marocain OUALALOU+CHOI. J’ai accueilli cette nouvelle à bras ouverts et compte m’y rendre assez souvent!

12932727_1014305298644282_3388463587298404725_n

Je vous invite à aller faire un tour sur son blogue Culture Chérifienne pour découvrir tout ce que vous ne savez pas sur le Maroc. Elle partage aussi de belles photos sur Instagram, si vous êtes des adeptes de photos comme moi!


Returning to my roots made me want to learn more about my origins. As I mentioned here, I want to learn more about the Moroccan culture. So I started reading more about it and I discovered Asma Soussi’s blog called Culture Chérifienne.

Native from Morocco and living in Marseille, Asma created the blog to make us discover the Moroccan culture from different angles. It is through her great addresses, her decorative findings and her many encounters that we discover new facets of the Moroccan culture.

 »Beyond social sharing, this project has taught me a lot about my country and allowed me to meet very interesting people that I would never have ever met in real life.  »

13516254_1075617999179678_4149284193637485716_n

Were you born in Morocco?
I was born in Kenitra, a charming little coastal town located about 50 km from the capital of Morocco. I lived there a few months then we moved to Rabat. So I grew up and followed my schooling in Rabat, a city for which I keep many good memories.

I left Morocco to go to France at the age of 17 and continued my studies between Avignon, Aix-en-Provence and Marseille, my adopted city. I return pretty often to Morocco to keep the link with my culture and my family.

16901652_725523307623436_283511488_n

Do the people you meet for the first time guess your origins?
Not every time! I have often been told that I remind them of Salma Hayek. It makes me smile every time. My family name is common in Tunisia (Soussi) so I am asked often if I am Tunisian, but rarely if I am Moroccan.

16837809_725524274290006_1251788857_n

Do you speak fluently in Darija, the Moroccan dialect?
Yes, but like any language, when you don’t practice it often, you begin to lose it. I only spend a few days a year in Morocco and I feel the lack of fluidity of my spoken. It often comes back towards the end of the trip, but most of the time I have remarks from people when I’m looking for my words. I was sad at first but it begins to amuse me more and more. I turn into a game and I cheer loudly my imperfect « french-arabic »!

20161203_191408

How would you describe Moroccan culture?
A culture endowed with infinite richness. This is the reason why I launched Culture Chérifienne in 2014. From an historical point of view, Morocco has always been the beating heart of North Africa in many plans: economically, socially, spiritual, cultural … The diversity of traditions and influences in the country has reinforced this observation.

Although, despite the foreign cultural influences linked to globalization, Morocco has preserved its tradition while opening up to the world. This is what foreigners like when they visit the country; they are enjoying a cultural identity without being judged « different » by the local.

13880350_1102317406509737_7746502690823889345_n

What do you do to immerse yourself in your culture of origin?
I go to Morocco as soon as I can, if not, I visit a lot of blogs or Moroccan magazines in order to follow the evolutions of Moroccan society. Culture Chérifienne helps me a lot to stay updated and to follow the latest trends of the country.

I often go to some Moroccan restaurants or hammams in Marseille, not to mention the tearooms or pastry shops that sells Moroccan delicacies (Au Petit Amandier has become my refuge to anti blues!).

I was able to visit recently the great Mosque of Paris where we discover the Islamic Moorish art (the mosque was indeed inspired by that of Al Qarawiyyin Mosque of Fez!) Without forgetting l ‘Institut du Monde Arabe in Paris, which puts Morocco in the spotlight for an exhibition.

The capital will also host the first Moroccan cultural center in France planned in 2018, realized by a big french-moroccan architecture firm created named OUALALOU + CHOI. I welcomed this news with open arms and intend to go there often!

15319129_1239199819488161_9188327598684332103_n

You can visit her blog Culture Chérifienne to discover everything you do not know about Morocco. She also shares beautiful pictures on Instagram, if you are a fan of photos like me!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s